Il y a quelques jours, notre premier ministre s'étonnait de l'idée de la candidate des verts de supprimer le défilé du 14 juillet. Il a alors stigmatisé la Franco/Norvégienne arguant qu'elle n'avait pas une culture très ancienne de nos institutions. La dessus l'interressée rétorque qu'elle ne descend pas de son Drakkar et renvoie dans ses 22 le malotru.

Et c'est la que Fillon devient fantastique (si, si), le mec se drape (ya pas d'autre mots) de la grandeur de la république pour déclarer qu'il est en colère et pour s'indigner de plus belle.

Bon, qu'est-ce qui est fantastique la dedans me direz vous ?

Hé bien, c'est en rapport avec le titre de ce billet. Quand ce brave Fillon remet ça, il se trouve au coeur de la Françafrique, le symbole même de tous les coups tordus et de la dictature triomphante, le beau pays du Gabon ou le rejeton de bongo sévit encore protégé qu'il est par notre belle (et grande) république.

La ou cela devient savoureux, c'est que le Gabon, c'est aussi Elf-Gabon ... et l'affaire qui s'en est suivie pilotée par ... Eva Joly. (Loïk si tu nous écoute)

Je ne sais pas si c'est l'humour à double détente ou de l'inconscience pure ... ou de la connerie pure et simple, toujours est-il que finalement, tout le monde a demandé à Fillon de fermer sa grande g***** et on n'a plus entendu parler de rien :)

Note : 64 jours et le Ministre pédophile cours toujours ...