Publique !
ecoleMais non, rassure toi lecteur assidu, Le calva ne m'a pas (encore) ramolli le citron.
Je te parle de l'école. (si, si)
Ok, ok, je ne porte pas spécialement le monde enseignant dans mon coeur, (euphémisme) mais ce qui me chiffonne, c'est qu'une partie de mes impôts aille financer des établissements privés.
Mes enfants sont dans le public, ils suivent une scolarité normale, même si l'absentéïsme des profs gangrène un peu plus chaque année le système.

Pourquoi irai je aider à payer les études des gamins qui sont trop  nuls/cancres/c*** pour suivre les cours dans le public ou dont les parents veulent se "la péter" ?.

Note : Je sais, je ne vais pas me faire que des amis chez mes sympathiques voisins Bretons friands de ce genre d'établissements ;-)

Note 2 : Messieurs les curés, retournez dans vos églises !